Lointains

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi, janvier 4 2017

M 74

Trop peu de poses pour l'instant

m74_janvier2017_1400.jpg

les brumes montent vite

m74crop.jpg

mardi, janvier 3 2017

45P la suite

un poil mieux aujourd'hui



8*30 s

lundi, janvier 2 2017

le col de Bagargiak pour commencer 2017

hier matin, je scrutais les cartes météo désespérément
la grisaille s'étendait sur presque toute la France
un seul coin semblait épargné: les Pyrénées ....

bagargiak.jpg

comme d'habitude dans ces moment de grand manque de ciel, je chargeai et parti derechef!
il ne faut pas faire ça, je le sais pourtant, j'oublie toujours un truc...et cette fois-ci, ce fut la couette, et essayer de dormir dans le camion, en montagne en plein hiver sans couette !! aglagla!!
je trouvai un coin en contrebas des chalets d'Iraty pour être à l'abri des lumières
le vent soufflait fort, ce n'était pas prévu
rien n'était prévu de toutes façons, comme d'hab! la destination devait être le Port de Larrau, le col était fermé!
bref, à 18h, j'étais prêt: il fallait que je repère la comète 45P après le coucher du soleil et avant qu'elle ne disparaisse derrière le relief, une sacrée gageure!
je la savais en enfilade Mars/Vénus et la trouva posée sur la cime des arbres: pas la vision du siècle :(
Vénus à peine gibbeuse étincelait, un peu trop, je passai à Mars
Magnifique à 300*, fortement gibbeuse, j'essayais sans succès 600* et retournait à l'ES 14
une jolie étoile bleue non loin de Mars m'intriguait, elle ne scintillait pas
MobileObservatory me donnait l'explication: c'était Neptune! je ne reverrai sans doute jamais une telle conjonction Mars et Neptune dans la même vision!! Mars à 246 millions de km de la Terre avec la petite bille vert-bleue à 4.55 milliards de km, beau premier janvier
le quartet était faisable, je pointai Uranus, petite bille bleue à ....seulement trois milliards de km
absorbé par mes observations, je ne me suis pas apperçu que le vent est totalement tombé, c'est tout bon :)
la Lune, son fin croissant surmonté de sa robe cendrée, se couche
Le Cocher monte vite avec ses beaux amas ouverts. Je connais les gros mais j'aime bien les revoir. M 37 par exemple m'étonne toujours avec sa grande forme d'étoile dessinée au centre
un qui me surprend: NGC 1664, jamais vu, il contient un cerf volant! un vrai avec la ficelle :)

n1664.jpg

Vers 20h30, la montagne mange enfin Vénus et c'est tant mieux parce que sa forte lueur me distrayait dans mes recherches, non mais!
M81 et 82 sur cette Grande Ourse qui se dresse déjà sur ses antérieurs
M42 est basse, sans couleur, trop basse, au cas où, je jette un coup d’œil sur Alnitak...des fois que...la Flamme est bien là mais pas de B33, l'UHC ne suffit pas
La carbonée du Lièvre n'étant pas beaucoup plus basse, je lui fait coucou, toujours aussi spectaculaire avec sa teinte de cuivre rouge, du métal en fusion
Ngc 2022 dans Orion, une NP difficile, ovale, impossible d'y voir une centrale même si le centre est lumineux. elle est vue sans filtre et le OIII ne lui apporte rien
22h30, tout à coup le vent s'est relevé, dommage, moi qui attendais que Sirius monte, avec la turbu qui monte ça va pas le faire
pause chocolat :)
juste après l'arc d'Orion, un petit amas ouvert comme une pointe de flèche: ngc 1662

ngc1662.jpg

je remarquai sur l'atlas des constellations une nébuleuse planétaire dans Orion: J320 (PK 190-17.1), après plusieurs minutes a écarquiller les yeux, je renonçai. Le filtre OIII m'aurait sans doute aidé mais sur le coup je n'y pensai pas.

Le vent s'apaisait, je filai dans les Gémaux
Ngc 2372 dévoilait ses deux lobes bien séparés

n2372.jpg

je cherchai longtemps la NP N2342 jusqu'à ce que je m’aperçoive qu'il s'agissait en fait d'une petite galaxie, une tache de plus dans l'espace sans fond
je retourne vers une valeur sûre: NGC 2392 la, nébuleuse planétaire du Clown ou de l' Esquimau. en fait une sphère bleutée avec une belle étoile centrale; à 300* ça réveille l’œil!
je retourne sur Sirius, c'est une horreur, ça bave de partout, rien à voir avec la vision du Pic où dans le 350 on voyais Sirius b permanente :(
vers minuit, le vent se calme à nouveau
M35 avec l'ES 24 est superbe et comme d'habitude, je dévie un poil pour aller voir son voisin (en fait beaucoup plus lointain) NGC 2158; au 8.8, à 225* il est top!
le Grand Chien monte un peu ; tout à côté dans la Poupe, M4 et sa nébuleuse planétaire, je vois la NP mais pas de centrale, encore trop bas
pas moyen de repérer IC 2165, c'est quoi d'ailleurs? une NP introuvable
Orion monte bien, le bleu outremer de sa gueule béante est revenu, j'adore :)
il faut profiter du moindre moment car les accalmies d’Éole sont courtes
M51 est moyenne même si ses spires s'enroulent bien
un léger voile au NE est apparu, mauvais signe...Météo Blue prévoyait bien une dégradation en deuxième partie de nuit
je poursuis ma ballade intergalactique par NGC 2903 dans le Lion, M81/82;; dans le champ du 14, M81 prend tout le lit
je commence à papillonner, c'est mauvais signe, dormir un peu? cela ne vaut peut-être pas la peine d'insister pour le moment
mais dormir sans couette...quel couillon tout de même!!
à 4h30, c'est le froid qui me pousse au réveil
le ciel ne s'est vraiment pas amélioré :( moi qui voulait voir Jupiter!
je la pointe quand même à travers les cirrus, quelle horreur! je ne vois même pas les bandes!!
je plie, trop froid pour espérer dormir, je rentre à la maison

mardi, décembre 27 2016

Je débute, je veux un télescope: un blog sympa !

en forme de BD
c'est icil
au premier abord, j'ai pensé à un truc léger, superficiel, bof bof
mais pas du tout, c'est extrêmement documenté et répond à toutes les questions qu'un débutant peut se poser sans pour autant être rébarbatif
un superbe travail pédagogique

45P/Honda–Mrkos–Pajdusakova

La comète 45P/Honda–Mrkos–Pajdusakova promène sa longue traîne dans la constellation du Capricorne
autant dire qu'elle est si basse qu'on s'attend à voir l'antenne du voisin
d'ailleurs...c'est la fumée de sa cheminée qui m'a le plus gêné
le tube à demi obstrué par le mur de l'observatoire, j'ai pu faire 20*30 s avec l'Atik383 sur le T200/1000



le fond est dégueu mais le principal est là

jeudi, décembre 22 2016

les hautes écumes

beaucoup d'essais de traitement, pas facile de réunir ces neuf tuiles en une image homogène

ngc1499_12_2016_2.jpg

ngc1499_12_2016.jpg

cette grande vague, NGC 1499, surnommée "la Californie" est d'une longueur d'environ 70 années-lumière, et se trouve à +- 1 500 années-lumière de la Terre
pour donner une idée de la taille apparente depuis mon jardin:

ngc1499lune.jpg

samedi, décembre 17 2016

ça vient...

2* 3h pour les deux tuiles de cette nuit

mosa_calif2.jpg

juste pré-traité pour l'instant

mercredi, décembre 14 2016

c'est encore loin la Californie??

tais toi et shoutes!!

mosa_calif.jpg

3* 3heures

dimanche, novembre 27 2016

insomnies

je n'arrive pas à dormir
dans quelques heures....

ImageLastFTP_AllSKY.jpg

.........je serai là-bas :)

vendredi, novembre 4 2016

les barbares (ou l'envers du décors)

la semaine dernière, j'ai profité des derniers beaux jours de cette lune dans les cols Pyrénéens
avant de rejoindre les astropotes au col des Tentes, j'ai passé une nuit au col de Tramassel (Hautacam)
l'endroit est superbe



en cette soirée de fin octobre, il faisait une douceur d'été! une minuscule brise laissait présager une soirée sans buée
quelques astrams installaient leur matos, ils feraient des photos
j'installais mon dobson à l'autre bout du parking et attendis la nuit
Vénus, étincelante, montrait Saturne



l'automne indien: à 1600m il faisait plus de 10°
un coup d’œil rapide sur Saturne et Mars pour constater l'absence presque totale de turbulence
déjà les Pléiades jouaient à la Grande Ourse



ça s'annonçait bien!
bah non :(
et le grain de sable était inattendu
en parler? ou pas...j'avoue que j'hésite depuis plusieurs jours
déjà qu'il faut se battre pour faire du visuel entre la Lune, les nuages, la PL des villes, la turbu et j'en passe
là, j'étais théoriquement à l'abri de tous ces aléas
non
une fois les deux..trois voitures de visiteurs parties, je pensais être à l'abri des agressions lumineuses
c'était sans compter avec les astrams voisins, lampes blanches dirigées dans tous les sens, j'étais pourtant à plus de 30 m...ils arrivaient à m'éclairer
sans rire, j'ai pensé qu'ils faisaient exprès pour que je me casse
en attendant que ces astrams d'opérette (au demeurant très sympas(venant me voir, frontale blanche allumée, "alors, tu observes quoi?")) s'en aillent, je me suis installé sur la chaise longue pour observer à l’œil nu



vers minuit est arrivé le bouquet final
car, quoi de mieux pour replier son matos que de poser une lanterne halogène sur le toit de sa voiture?? je n'en revenais pas!!
tout le parking était éclairé
je suis allé voir le gars, lui ai conseillé de faire installer un lampadaire, il a...rigolé
heureusement, ils ont fini par partir, laissant la montagne débarrassée de leur pollution
la suite, il a d'abord fallu une bonne heure passée sur les grands classiques pour que j'efface du présent l'amertume que leur présence avait laissé
après je me suis régalé jusqu'au ciel d'hiver
les premières lueurs de l'aube ont eu raison de mon désir de voir Jupiter se lever, pas sûr qu'avec le relief j'aurais pu le voir
il fallait dormir un peu: dans la journée, je rejoindrais de vrais astrams au col des Tentes





plus haut, plus froid, encore à l'abri des barbares!!

mercredi, novembre 2 2016

une lune inespérée en cette fin octobre

une nouvelle lune inespérée en cette fin octobre
avec pour commencer une nuit au Hautacam

hautacam.jpg

au crépuscule Vénus et Saturne

venus_saturne.jpg

et plus tard les Pléiades

pleiades2016.jpg

à vol d'oiseau, ce n'était pas loin mais n'étant pas un oiseau j'ai bien mis une heure et demie pour rejoindre le col des Tentes

coldestentes.jpg

au petit matin, les points d'eau sont couverts d'une mince pellicule de glace

glace.jpg

les ombres sont démesurées

ombre.jpg

la journée sera belle :)

dimanche, octobre 16 2016

El Montsec

Seb arriverait mercredi, JC devait nous rejoindre vendredi, Manu et Nicole aussi, plus tard Josiane et Christine suivraient
finalement, je suis parti mardi
donc mardi soir....ou peut-être était-ce à un autre moment...
la vague du présent est sans cesse recouverte d'une nouvelle vague et ma pauvre mémoire est bien incapable de retenir leurs écumes...tant pis...il faudra se contenter des coquillages et autres morceaux de varech

col_ares.jpg

pano28.jpg

comme pour les parapentistes, l'Espagne à mes pieds

parapentes.jpg

dimanche, octobre 9 2016

la renarde, la Catalogne et les étoiles

c'était la semaine dernière...déjà :(
quelque part sur les pentes d'El Montsec, dans les montagnes de Catalogne, nous avions posé nos télescopes avec quelques complices
après quelques nuits, Manu, Nicole Christine et Josiane nous avaient quitté
Sébastien, Jean-Christophe et moi étions descendus 300m plus bas pour éviter les sautes d'humeurs du vent
les tas de bois de cette coupe nous en protégeraient

le_camp_3_10.jpg

mais nous étions dans un endroit déjà habité:

renarde1.jpg

une renarde...pourquoi dire qu'il s'agissait d'une femelle alors qu'on y connait rien en dehors des marques de télescopes? je ne sais pas, unanimement on a décidé que c'était une femelle :)
et pas farouche la petite!

renarde2.jpg

et gourmande!!

renarde3.jpg

attention: le biscuit...pas la main :D

renarde4.jpg

renarde5.jpg

ah ces bêtes sauvages qui nous apprivoisent :)

les images sont de Jean-Christophe B et de môa :)

vendredi, août 19 2016

Abell 2634

entre les rencontres d'été et mes derniers bricolages (notamment motorisation du toit), j'ai trouvé 130*2 mn (Atik 383 bin 1 sur T200/1000) pour aller puiser un seau de galaxies dans Pégase
Abell 2634 est dominé par un couple (en fusion?) formant NGC 7720
l'ensemble de l'amas est à +- 350 millions AL avec, en fond, des taches bien plus lointaines
c'est pas demain que ce puit sera à sec



les noms des bleds



avec des galoches aux formes bizarroïdes

---

j'ai fait une couleur rapide quelques jours plus tard alors que la lune grossissait

vendredi, août 12 2016

toujours sans intérêt, NGC 6674



jeudi, août 11 2016

Nova dans M31

sinon, ces dernières heures, une équipe japonaise a signalé une "possible super nova" dans M31 (la dernière datant de 1885 )
les mesures d'Emmanuel conseil n'ont pas montré la rapide montée en magnitude habituelle
il ne s'agit sans doute que d'une nova
l'endroit



le quartier



la rue



Emmanuel la mesure à 15.9 sur mon image

IC 334

Moins célèbre que PGC 256458721, on peut trouver l'incroyable IC 334



je ne vous ferai pas l'injure de vous donner ses coordonnées tant elle est connue du grand public
à 200/100, on perçoit la présence d'une grande zone d'absorption



vous remarquerez également la forme ovoïde des étoiles due aux vagues gravitationnelles de Biscarrosse et de Lacanau

mercredi, août 10 2016

M 30

de retour sur Terre
durant une nuit exceptionnelle à Aspres-sur-Buëch, j'ai zieuté M30 au 400
l'amas qui pleure, comme l'a surnommé Lao-Tse une nuit de forte bitture, doit son nom aux deux rangées d'étoiles qui semblent s'en écouler
c'est du moins la première chose qui saute aux yeux lorsqu'on l'observe à +- 150*
mais il ne faut pas s’arrêter là; bien que bas sur l'horizon, il supporte beaucoup plus
à 400* déjà, d'autres lignes apparaissent et pour l'observateur hardi qui tenterait plus, il en serait récompensé!
à 600 fois, son aspect passe de circulaire à sphérique tant il se remplit de nouvelles étoiles
35*30s en bin 1; Atik383 sur T200/1000



un crop 100% qui montre à peine sa richesse



côté scientifique:
on a longtemps cru qu'il était essentiellement constitué de crème Chantilly, or, une récente étude à démontré la présence de Mascarpone entre ses étoiles
merci de votre attention

mercredi, juillet 20 2016

NGC 6888: le croissant!

la première fournée étant partie "comme des petits pains", j'en ai refait cuire
toujours que du halpha en bin 1, en gros 6h





avec la couleur de "benjamindenantes"

samedi, juillet 16 2016

suite de M16

hier soir, j'ai pu rajouter 50*3 mn bin 2 halpha 7nm



le gain n'est pas évident évident
par contre un drizzle sur les piliers montre les nœuds dans le bois :)



pour la couleur, je n'y arrive pas avec mes captures d'hier soir
la proximité de la lune doit y être pour quelque chose
j'attendrai qu'elle soit partie pour refaire la couleur

- page 1 de 32